La crampe et ses secrets

la-crampe-et-ses-secrets.jpg

Certaines personnes ne prêtent pas attention en cas de crampes musculaires, en pensant que c’est une crise passagère attaquant les personnes âgées ou les femmes enceintes, sinon les sportifs qui n’ont pas effectué assez d’échauffement. Certaines pensent que la crampe est une contraction sans gravité  qui va passer.   

Qu’est-ce qu’une crampe ?

Une crampe est une douleur qui se manifeste, surtout au début, assez brutalement, au niveau d’un muscle. C’est en quelques sortes un spasme musculaire visible mais involontaire. Le muscle est raide  pendant quelques minutes, puis la douleur s’efface en laissant, possiblement par la suite, une sensation anormale, mais non plus douloureuse pendant quelques heures.

la-crampe.jpg

Les membres inférieurs et les mains sont les parties du corps les plus fréquemment atteintes sans que l’on connaisse exactement le mécanisme d’origine.  Certaines conclusions disent que la crampe est due à un déséquilibre en eau et en sels minéraux au niveau des muscles, ou bien la commande nerveuse des muscles est perturbée pendant un laps de temps durant lequel les muscles se contractent involontairement.

Comment calmer une crampe ou tout simplement les éviter ?

Pour calmer une crampe, le sujet doit étirer le muscle en contraction et douloureuse, par exemple il s’agit de tirer graduellement le pied et les orteils vers soi en cas de crampe du mollet. Mais en général, il n’existe pas de traitement standard. Il s’agit de chercher la cause de la crampe, puis attaquer cette cause. Pour prévenir la crampe, le sujet doit éviter la déshydratation, et éviter la perte  excessive de sel et d’eau sans pour autant  faire des récupérations adéquates.

la-deshydratation.jpg

Il est aussi déconseillé de prendre des médicaments sans l’ordonnance du médecin, surtout les sujets qui veulent baisser les cholestérols, ou prendre des produits laxatifs, les produits excitants, etc. Il existe aussi des maladies qui causent inévitablement des crampes. Il faut consulter le médecin dès qu’il a disfonctionnement de l’organisme. L’automédication peut provoquer les crampes sans que le sujet maîtrise la survenue de celles-ci.  Le secret est dévoilé si le professionnel est consulté à temps.